Quels sont les bienfaits des expériences scientifiques dans l’apprentissage ?
Découverte de la science, News

Les bienfaits des expériences scientifiques dans l’apprentissage

Tu cherches désespérément une méthode pour t’aider enfin à apprécier les sciences ?

Tu serais étonné des bienfaits prodigués par les expériences scientifiques.

Apprendre la science par l’expérience, c’est une manière de prouver ou de démentir une idée en suivant un processus logique.

La clé c’est donc bien la pratique, c’est elle qui te donne le véritable goût de l’apprentissage.

Prêt à mieux comprendre le mécanisme ?

On te raconte tout !

bienfait experience scientifique 300x129 - Les bienfaits des expériences scientifiques dans l’apprentissage

 

C’est quoi la science ?

Contrairement à ce que tu pourrais croire, la science n’est pas uniquement présente à l’école, à travers des cours de physique, mathématiques ou biologie.

La science est autour de toi, partout dans ton quotidien.

Par exemple, voici une chose toute simple dont tu ne te rends peut-être même pas compte.

Lorsque tu regardes la télé ou que tu voyages en avion, sais-tu que c’est grâce à la science !

Il existe sûrement une multitude de phénomènes qui t’interrogent régulièrement comme : pourquoi le ciel est bleu ou comment se produit un orage ?

Comme tu peux le constater, la science n’est pas destinée à produire des médicaments ou trouver des vaccins.

La science est un sujet bien plus vaste qu’il n’y paraît, elle te permet de comprendre le monde qui t’entoure.

Mais les scientifiques n’ont pas toujours toutes les explications pour expliquer ces différents phénomènes.

C’est pour cela qu’il existe des chercheurs en sciences qui tentent de répondre à certaines problématiques jusqu’ici non élucidées.

Pour percer ces énigmes, le chercheur en science va réaliser des expériences, observer, se poser des questions.

Pour pouvoir élaborer une théorie, il va commencer par imaginer des hypothèses.

L’hypothèse représente la bonne réponse à son problème, car à ce stade tout n’est qu’éventualité.

Pour vérifier si cette probabilité est juste, il multiplie les expériences.

Après plusieurs tentatives, lorsqu’un scénario arrive toujours au même résultat, on approche alors d’une vérité scientifique.

Attention, tout n’est pas aussi fastoche, parfois, il arrive que l’expérience ne donne pas la conclusion attendue.

Le chercheur doit donc imaginer de nouvelles suppositions et reproduire les expériences.

En revanche, lorsque la résolution au problème est trouvée, il rédige alors une théorie qui explique concrètement par quels moyens il est arrivé à ce résultat.

Cette connaissance est alors diffusée, elle pourra être utile et servir comme support de base à d’autres recherches scientifiques pour trouver de nouvelles théories.

C’est ce que nous appelons le progrès scientifique.

science verite hypothese 300x200 - Les bienfaits des expériences scientifiques dans l’apprentissage

Pourquoi susciter l’intérêt pour les expériences scientifiques ?

On observe de plus en plus d’enfants qui se désintéressent de la science.

Souvent la raison avancée est l’absence de plaisir dans l’apprentissage.

Quel dommage ?

A quoi est dû cette perte d’enthousiasme et comment te redonner cette curiosité pour la science ?

Petites expériences pense avoir trouver la solution !

Il nous semble bien que la clé pour te redonner du plaisir dans l’apprentissage scientifique, c’est avant tout d’avoir une personne qui te fasse aimer ce qu’elle t’apprend ?

C’est pas vrai ?

Que ce soit le professeur à l’école, l’animateur lors d’un atelier ou un parent qui joue au savant avec toi.

En fait, tu aimes l’idée d’avoir en face de toi un véritable passeur de sciences.

Le côté formules abstraites notées à la craie sur un tableau noir te séduit très peu et ne te plonge pas suffisamment au coeur du problème.

Car oui, ton envie est toute simple, tu veux être plongé dans le vif du sujet, le vivre en quelque sorte.

Alors quoi de mieux dans ce cas que de prendre un exemple de la vie courante pour expliquer un raisonnement scientifique ?

Ce que tu aimes par dessus tout, c’est que l’on fasse appel à ton sens de l’analyse, te mettre en position d’acteur et non pas d’observateur, afin de résoudre toi-même le problème.

apprentissage scientifique enfant 300x225 - Les bienfaits des expériences scientifiques dans l’apprentissage

C’est ainsi que trouves un réel intérêt et que tu te passionnes pour un sujet scientifique, en utilisant des situations simples et courantes du quotidien.

Car expérimenter c’est t‘inviter à te poser des questions, t’entraîner à observer, à émettre des hypothèses et aiguiser ton sens critique.

Réaliser un jeu ou une expérience est une excellente entrée en matière pour apprivoiser les sciences.

L’expérience est intéressante car elle se base sur une action concrète pour expliquer des notions parfois très abstraites et théoriques.

Si tu ne connais pas encore les aventures de Tintin, célèbre reporter, nous t’invitons à découvrir cette bande dessinée, dans laquelle plusieurs domaines scientifiques sont abordées.

C’est le cas de l’archéologie par exemple (Les cigares du pharaon), l’astronomie (On a marché sur la lune), mais aussi les sciences sociales et humaines (Tintin au Pays de l’Or Noir).

En définitive, la science a donc besoin d’être vulgarisée pour être comprise et être attractive aux yeux de tous.

Une vérité qui s’applique pour les grands comme pour les petits.

Les bienfaits des expériences scientifiques

Si tu te demandes à quoi sert la science, tes parents te diront sans doute que sans elle, on éclairerait nos logements toujours à la chandelle, on n’utiliserait ni télé ni ordinateur.

En stimulant la curiosité pour les sciences, les bienfaits sont présents à plusieurs niveaux.

L’enfant va étoffer ses connaissances

Il va donc accroître sa culture générale, ainsi tu seras mieux équipé pour comprendre le monde.

Du haut de tes quelques centimètres, tu as une soif de connaissance immense, il suffit juste aux adultes de l’éveiller et là nourrir, en visitant des lieux dédiés : la cité des enfants à la cité des sciences par exemple, des ressources en ligne aussi telles que le site Lumni qui propose la célébrissime émission : C’est pas sorcier !

Apprendre tout en s’amusant

Le cocktail rêvé !

S’instruire par la distraction, enseigner autrement.

Contrairement à l’idée générale, l’apprentissage n’est pas incompatible avec le jeu.

Pourtant ce dernier peut tout à fait être associé à un outil pédagogique et aider la compréhension de l’enfant face à un exercice.

apprendre en s amusant enfant science 300x201 - Les bienfaits des expériences scientifiques dans l’apprentissage

En effet, on oublie souvent et à tort que le jeu permet de développer les dimensions sensorielles, motrices, affectives et intellectuelles de l’enfant.

Il développe le sens de l’initiative, l’imagination et la créativité.

Apprendre n’est alors plus vu comme une contrainte mais comme un plaisir.

Il n’est donc jamais trop tard pour susciter l’intérêt des enfants pour la science.

Ces expériences pratiques restent un excellent moyen de satisfaire leur curiosité et de répondre à leurs nombreux et perpétuels questionnements.

​Read More
Comment expliquer une éclipse solaire aux enfants ?
Découverte de la science, News

Comment expliquer une éclipse solaire aux enfants ?

Il fait nuit en pleine journée !

Ce phénomène éphémère est très intrigant n’est pas forcément facile à expliquer.

Dans cet article, retrouve comment expliquer une éclipse solaire aux enfants.

eclipse solaire 300x134 - Comment expliquer une éclipse solaire aux enfants ?

Pour commencer je te propose de comprendre le mouvement des planètes, comment tourne la Lune autour de la Terre et la Terre autour du Soleil.

C’est juste indispensable pour pouvoir expliquer une éclipse solaire !

Ensuite, nous serons au cœur du sujet : comment se déroule une éclipse solaire.

Puis nous finirons cet article avec des informations indispensables à partager avec tes enfants.

Le mouvement des planètes : un bon démarrage pour comprendre les éclipses solaires

Pour expliquer une éclipse solaire aux enfants, l’idéal est de commencer par leur faire découvrir le mouvement des planètes dans le système solaire.

Pour cela, rien de mieux qu’une petite expérience !

Munis-toi :

  • d’un gros ballon : il représentera le Soleil ;
  • d’une balle de tennis : ça sera la Terre ;
  • d’une balle de ping-pong : elle prendra le rôle de la Lune.

La Lune tourne autour de la Terre

La Lune est le satellite naturel de la Terre, cela signifie qu’elle tourne autour de la Terre.

Elle a été formée en même temps que la Terre, car en fait c’est un petit fragment de notre planète bleue.

La Lune met 28 jours à effectuer le tour de la Terre et en même temps elle tourne également sur elle-même.

Et ce qui fait la particularité de la Lune, c’est que l’on perçoit toujours la même face : la face visible de la Lune.

Expérience : Utilise la balle de ping-pong qui représente la lune et fait la tourner autour de la balle de tennis qui représente la Terre.

La Terre tourne autour du Soleil

De la même façon, la Terre tourne autour du Soleil et pour effectuer le tour complet de celui-ci, elle met 1 an soit 365,25 jours.

comprendre eclipse solaire 300x300 - Comment expliquer une éclipse solaire aux enfants ?

Tout comme la Lune, la Terre tourne sur elle-même, mais en 24 heures.

Expérience : Prends la balle de tennis et fais la tournée autour du gros ballon qui représente le Soleil.

N’oublie pas que la balle de ping-pong tourne toujours autour de la balle de tennis !

Voilà, tu peux visualiser directement les mouvements de la Terre et de la Lune autour du Soleil et ça va vraiment t’aider pour comprendre comment se déroule une éclipse solaire.

Pourquoi il y a une éclipse solaire ?

Pour comprendre pourquoi il y a une éclipse solaire, je te propose de poursuivre nos petites expériences avec les ballons et balles.

Un alignement particulier du Soleil, de la Terre et de la Lune

Grâce à l’expérience précédente avec la balle de tennis la balle de ping-pong et le gros ballon, tu as pu visualiser les mouvements de l’étoile, de la planète et du satellite dans le système solaire.

En règle générale, le Soleil, la Terre et la Lune sont positionnés indifféremment dans l’espace.

Mais à certains moments, très rares, ces 3 astres sont alignés : et sur Terre nous pouvons observer une éclipse.

Expérience : à l’aide des 3 balles, représente cet alignement.

Pour cela, place le gros ballon au centre et la balle de tennis à environ une quarantaine de centimètres.

Ensuite, intercale entre le gros ballon et la balle de tennis la balle de ping-pong de façon à ce que les 3 balles soient alignées.

L’ombre de la Lune sur la Terre

Expérience : maintenant, remplace le gros ballon par une lumière, par exemple la lampe-torche de ton téléphone portable.

eclipse solaire comprendre 300x169 - Comment expliquer une éclipse solaire aux enfants ?

Dirige le faisceau lumineux vers la balle de ping-pong et la balle de tennis.

Que constates-tu ?

Eh oui, la balle de ping-pong est totalement éclairée, mais pas la balle de tennis, l’ombre de la balle de ping-pong y est projetée !

Cela signifie que dans l’espace c’est la même chose !

En fait, lors d’une éclipse solaire la Lune empêche tous les rayons lumineux du soleil de parvenir sur Terre.

L’ombre de la Lune est projetée à un certain endroit sur Terre.

Vue de la Terre

Mais alors que percevons-nous de la Terre ?

Lors d’une éclipse solaire nous voyons finalement une ombre noire passer devant le soleil et tu l’as bien compris c’est finalement la Lune qui s’intercale entre nous et le Soleil.

En plus, tu peux suivre directement le parcours de la Lune devant le Soleil, tu la verras bouger de seconde en seconde !

Si tu as réalisé les petites expériences avec le ballon, la balle de tennis et la balle de ping-pong, tu l’as certainement compris : une éclipse solaire ne se voit pas partout sur Terre de la même façon !

Une éclipse peut se dérouler sur le continent américain, alors qu’en Europe nous ne verrons rien.

Questions de curieux … Ne pas les éclipser dans les explications

Pourquoi une éclipse solaire est dangereuse ?

Les rayons du Soleil peuvent brûler la rétine, car l’intensité lumineuse de ceux-ci est très forte !

Habituellement même avec des lunettes de soleil, tu ne regardes pas directement le soleil, car celui-ci est trop éblouissant et tu ne peux simplement pas.

En revanche, lorsqu’il y a une éclipse, la lumière paraît plus estompée et tu peux être tenté de regarder directement.

Attention, pendant une éclipse solaire, il faut impérativement te munir de lunettes spécifiques afin de l’observer sans danger pour tes yeux.

Quand se produit une éclipse solaire ?

Sur toute la Terre il s’en déroule plusieurs par an.

Par exemple, en 2019, 3 éclipses ont eu lieu : deux en Asie et une en Amérique du Sud. En 2020, deux éclipses se dérouleront : une en Asie et une en Amérique du Sud.

eclipse 300x198 - Comment expliquer une éclipse solaire aux enfants ?

Encore un peu de patience, car il faudra attendre le 10 juin 2021 pour observer la prochaine éclipse en Europe !

Combien de temps dure une éclipse solaire ?

Une éclipse solaire dure en moyenne quelques minutes.

La plus longue éclipse du XXIe siècle a duré plus de 11 minutes et s’est déroulée le 15 janvier 2010 en Asie et en Afrique.

Alors que le 21 juin 2020, l’éclipse prévue en Asie durera environ 38 secondes. Lecture portfolio Stéphanie

As-tu déjà pu observer une éclipse solaire ?

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

​Read More
Comment raconter Einstein aux enfants ?
Découverte de la science, News

Einstein raconté aux enfants

En parfait petit scientifique que tu es, aimerais-tu plonger dans l’univers d’Einstein ?

La physique est une science passionnante, sans que tu t’en rendes compte, elle est partout autour de toi dans ton quotidien !

Tu brûles d’envie de connaître la vie et les découvertes d’un des plus grands prodiges du 20ème siècle ?

Décollage immédiat pour une aventure hors du temps, dont tu ressortiras sûrement avec un regard totalement différent sur le monde qui t’entoure.

Qui est Albert Einstein ?

Chez Petites Expériences, nous mettons notre main à couper que tu as déjà sûrement vu cette photo ultra célèbre, d’un monsieur d’un certain âge, en train de tirer sa langue.

Un petit oubli ?

Voici le portrait d’Albert Einstein revisité.

albert einstein 300x300 - Einstein raconté aux enfants

Avant de découvrir ses inventions, regardons de plus près son enfance et son parcours.

La jeunesse d’Einstein

Né en Allemagne en 1879, Albert Einstein est un des plus grands physiciens du 20ème siècle.

Enfant, il était considéré par ses professeurs comme un élève plutôt médiocre, distrait et indiscipliné.

D’ailleurs, aucun de ses enseignants ne se souviendra plus tard de lui.

Il n’aimait pas l’école et son enseignement, à son goût trop scolaire et théorique.

C’est donc un petit garçon qui n’écoute pas et qui rêvasse la plupart du temps.

À côté de cela, il est curieux de tout, il aime surtout les mathématiques et la physique.

Tout petit, il voue déjà une passion sans borne à la résolution de problèmes, mais aussi à réfléchir à la nature qui l’entoure.

Comme il s’ennuie beaucoup à l’école, Einstein se forme et s’instruit tout seul en lisant des livres.

À 16 ans, il part suivre des cours de mathématiques à l’école Polytechnique Fédérale de Zurich, il obtient son diplôme de fin d’études en 1900.

L’année suivante, son premier article scientifique est publié, ce sera le premier d’une longue série.

Lorsqu’il termine ses études, ne trouvant pas de poste de professeur à l’université, il se dirige alors vers un emploi de transition.

Durant toute sa vie, il ressentira ce regret de ne pas avoir pu enseigner aux enfants.

En parallèle de son travail, il profite de ses temps libres pour réfléchir à des problématiques physiques qui émergent de plus en plus en ce début de 20ème  siècle.

Personnage assez atypique, il devient un physicien reconnu par le monde scientifique vers 1909.

C’est lors d’un colloque en 1911 qu’il rencontre d’ailleurs une autre savante : Marie Curie.

Son talent et ses idées, assez controversées au départ, commencent à interpeller d’autres grands noms de l’époque : comme Paul Langevin.

Son génie bouleverse petit à petit nos conceptions de l’espace, du temps, de la matière, mais également de la lumière.

L’envie de réaliser des expériences scientifiques à la maison vous titille de plus en plus ?

Pour partager de vrais moments de complicité entre enfants et parents, rejoignez vite notre rituel d’expérimentations !

jeunesse albert einstein 228x300 - Einstein raconté aux enfants

Le scientifique prodige et ses découvertes

Rentrons à présent dans le vif sujet, celui qui va te permettre de comprendre en quoi Einstein a été un des grands physiciens de son époque.

Albert Einstein s’intéresse à différents sujets comme la structure atomique de la matière.

Mais son domaine de prédilection est : la physique théorique.

Il s’est donné comme objectif d’expliquer au plus grand nombre comment fonctionne l’univers.

Voici une de ses théories sur son rapport au temps : selon lui, le temps n’a pas de valeur absolue, il dépend de notre position dans l’espace et de notre vitesse, c’est ce qu’on appelle : la relativité.

Tu veux mieux comprendre ce qu’est la relativité ?

Voici un exemple concret :

Suppose que tu es en train de planer à l’intérieur d’une boîte.

Tu te retrouves donc forcément dans l’incapacité totale d’observer ce qu’il se passe à l’extérieur.

Subitement, tu tombes et tu percutes le sol.

Que s’est-il produit ?

Peux-tu dire que la boîte dans laquelle tu étais a été attirée vers le bas par la gravité ?

Ou peut-être que la boîte a été tirée vers le haut au moyen d’une corde ?

En réalité, ces deux démarches produisent le même effet, c’est ce qui a amené Einstein au résultat suivant.

Il n’existe pas de différence entre la gravité et l’accélération.

Ces deux phénomènes sont similaires, ce qui veut dire que la gravité peut affecter le temps et l’espace.

Avec cette théorie de la relativité, Einstein a largement inspiré les auteurs de science-fiction, en développant dans leurs oeuvres les univers parallèles.

En parfait petit savant, tu as déjà sûrement entendu l’équation la plus célèbre au monde, E=MC2.

Quésako ?

Cette formule signifie que : l’énergie est égale à la masse multipliée par la vitesse de lumière au carré.

En résumé, cela sous-entend que l’on peut dégager une énorme quantité d’énergie en cassant un seul atome de matière.

C’est d’ailleurs sur ce principe que fonctionnent les centrales nucléaires, mais aussi la bombe atomique, utilisée en 1945 par les Etats-Unis contre le Japon.

Einstein s’est d’ailleurs senti cruellement responsable de la création de cette arme terrible.

Suite à ces événements, il décide de militer pour la paix jusqu’à la fin de sa vie en 1955.

albert einstein pacifiste 300x227 - Einstein raconté aux enfants

Un pacifiste engagé

En 1921, Albert Einstein est distingué par le prix Nobel de physique.

C’est à partir de ce moment précis, qu’il commence à se faire connaître du grand public.

Il voyage dans de nombreux pays, et profite de sa popularité pour défendre des causes qui lui sont chères.

Fervent défenseur de l’inégalité et l’injustice, il n’hésite pas à venir en aide aux populations les plus faibles et fragiles.

Il est également l’auteur de citations célèbres, en voici un petit florilège.

  • “L’imagination est plus importante que le savoir”.
  • “La logique vous mènera d’un point A à un point B, l’imagination vous mènera absolument partout”.
  • “ La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre”.
  • “Un problème sans solution est un problème mal posé”
  • “En plein cœur de toute difficulté se cache une possibilité”.

Alors, que t’inspirent ces citations ?

Comme tu peux le voir, la science n’a pas fini de te surprendre.

Einstein et bien d’autres personnalités contribuent, par leurs connaissances, à nous faire mieux comprendre les phénomènes naturels de l’univers.

À très bientôt pour de nouvelles aventures !

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

​Read More
Comment expliquer les virus aux enfants ?
Découverte de la science

Les virus expliqués aux enfants !

Cela fait déjà plusieurs semaines que tu entends parler d’un vilain virus qui se répand à toute vitesse dans le monde entier.

Virus 300x167 - Les virus expliqués aux enfants !

Tu te poses beaucoup de questions à son sujet, peut-être même qu’il te fait peur ?

Beaucoup de choses sont dites, alors essayons de démêler ensemble ce gloubiboulga, afin que tu comprennes mieux la situation.

Partons à la découverte de l’univers du virus !

C’est quoi un virus ?

On distingue plusieurs familles de virus !

Pour te donner une idée de ce à quoi ils ressemblent, ce sont des toutes petites particules, totalement invisibles à l’oeil nu.

Ils peuvent se fixer sur les plantes, les animaux et les êtres humains.

Chez les humains, les  virus entrent dans notre corps, s’installent et déclenchent une maladie plus ou moins sérieuse.

C’est le docteur, qui au cours de la consultation, va poser son diagnostic.

Les virus sont à l’origine de maladies très courantes : rhume, grippe, gastro-entérites, angines

Ils adorent s’installer dans nos organismes, car c’est un refuge dans lequel ils se sentent bien.

Chaque virus en fonction de sa nature, se loge dans des endroits différents, par exemple le virus du rhume ou de la grippe vont élire domicile au niveau des voies respiratoires.

Bon à savoir : tous les virus ne sont pas méchants !

Vidéo : source Ministère des Solidarités et de la Santé

https://www.youtube.com/watch?v=5iaWe5fLP6g

Comment se transmet un virus ?

Le rhume par exemple est un virus qui circule dans l’air, il est beaucoup plus présent durant la période hivernale.

Lorsque tu éternues, tu expulses des gouttelettes microscopiques, celles-ci font leur petit chemin jusqu’à déménager dans le nez du voisin.

Parfois aussi, lorsque tu parles, tu rejettes des postillons qui contiennent également ce coquin de virus !

Ces gouttes vont voyager et se poser sur des objets.

C’est alors que la surface se retrouve contaminée.

Si un autre enfant touche la matière infectée et qu’il porte ensuite ses mains sur son visage, le virus en profite pour sauter sur lui.

Pour ce genre d’affection comme le rhume, il n’y a pas véritablement de traitement médicamenteux.

Au bout de 7 à 8 jours, après moult éternuements et mouchage de nez, il s’éteint de lui-même.

Notre corps possède une immunité naturelle qui se développe au fil du temps.

Dès que notre organisme a été en contact avec un virus, il sait par la suite le reconnaître et le combattre.

Le virus de la grippe quant à lui a tendance à se modifier d’année en année, notre corps n’a donc pas toutes les réponses immédiates pour y faire face.

C’est pour cela que des vaccins ont vu le jour, afin de donner un coup de pouce à nos défenses immunitaires.

Comme un virus est contagieux, il passe de personne en personne comme une puce.

Dès qu’il commence à contaminer beaucoup de personnes et s’étend à tout un pays, on parle d’épidémie.

Parfois, le degré de contagion est si fort que la transmission entre les personnes explose.

Dans ce contexte, le monde entier peut être touché, on appelle cela une pandémie.

coronavirus 300x200 - Les virus expliqués aux enfants !

Il y a des virus tristement célèbres qui ont causé la mort de millions de gens, c’est le cas de la grippe espagnole.

Cette pandémie a eu lieu après la Première Guerre Mondiale durant une année, de 1918 à 1919.

En cette période de confinement, tu trouves parfois le temps un peu long ?

Tu cherches des idées de loisirs pour apprendre tout en te divertissant ?

Clique-ici !

Ne pas confondre virus et bactéries

Tous les deux sont des petits organismes, mais le virus a une particularité, il est plus petit.

Pour schématiser, la bactérie est comme une cellule sans noyau, elle possède parfois une petite queue, prénommée la flagelle.

Ce petit filament long permet à la bactérie de se déplacer, puis se reproduire.

Et comme toutes les cellules, la bactérie se divise.

Le virus de son côté ressemble à une petite coque.

Contrairement à son acolyte, il ne peut pas se reproduire seul.

Il a besoin d’un organisme hôte et plus particulièrement d’une cellule à laquelle il va tenter de s’accrocher.

Une fois dans la cellule, il se nourrit et fabrique d’autres nouveaux petits virus, qui vont essayer eux aussi de migrer vers d’autres cellules pour se reproduire.

Mais la cellule finit par mourir, c’est pour cela que la plupart des virus provoquent des maladies, comme la grippe, méningite, etc.

Dans les laboratoires, les chercheurs prennent beaucoup de précaution pour les manipuler.

Les bactéries de leur côté sont pour la plupart bénéfiques et bénignes, comme celles qui nettoient la mer et mêmes celles qui habitent dans notre corps.

bacterie 300x200 - Les virus expliqués aux enfants !

Les bonnes bactéries t’aident à digérer par exemple.

Les méchantes bactéries sont celles qui provoquent des maladies et qu’on appelle fréquemment des microbes.

Ces dernières sont plus inquiétantes et redoutables, elles sont à l’origine de maladies graves, telles que la tuberculose, le choléra…

Pourquoi de nouveaux virus apparaissent ?

Les virus marchent comme des photocopies, ils s’amusent donc à faire des copies d’eux-mêmes.

Sauf qu’en se multipliant, le nouveau modèle n’est pas toujours identique au premier, c’est alors que les virologues parlent de mutation.

Voilà comment de nouvelles espèces apparaissent.

Concernant le coronavirus, c’est un germe d’un genre nouveau, notre organisme ne le connaît pas, et nous n’avons pas encore les médicaments et le vaccin pour le combattre.

C’est pour cette raison qu’il peut infecter beaucoup de monde, car on a des difficultés à stopper sa propagation.

C’est normal d’avoir peur, car ce virus est un inconnu pour bon nombre de scientifiques.

Mais sache que la grande majorité des personnes qui le contracte, développe des petits symptômes : toux, rhume, fièvre.

Pour te protéger, tu dois limiter tes sorties à l’extérieur, afin d’éviter les contacts avec les autres.

En limitant les contacts avec tes copains, tu empêches le virus de passer d’une personne à l’autre.

Ensuite, tu dois faire ce qu’on appelle les gestes barrières :  te laver les mains aussi souvent que possible.

Lorsque tu sors, tu dois également éviter de toucher des supports qui pourraient être souillés, comme le bouton de l’ascenseur.

protection virus 300x200 - Les virus expliqués aux enfants !

Afin de te protéger au maximum lorsque tu es à l’extérieur, pense à prendre avec toi des lingettes désinfectantes pour enlever régulièrement les microbes et avoir une hygiène irréprochable.

Dernier petit conseil, ne mets pas tes mains au visage après avoir touché un objet à l’extérieur.

Papa et maman sont aussi là pour te protéger des vilains virus, prendre soin de toi et te donner toutes les explications pour combattre ce méchant monstre.

A présent, tu es en mode warrior, grâce à ton masque de super-héro et tes produits magiques, tu disposes de toute la panoplie pour faire la chasse au virus !

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

​Read More
Comment expliquer le cycle de l'eau aux enfants ?
Activités du monde naturelle, Découverte de la science

Le cycle de l’eau expliqué aux enfants | Les trois étapes

L’importance de l’eau

La première chose que tu dois savoir, c’est que sans eau, il n’y aurait aucune forme de vie sur notre planète.

Le corps humain contient entre 60 et 70 % d’eau.

eau cycle 300x199 - Le cycle de l’eau expliqué aux enfants | Les trois étapes

C’est l’eau qui hydrate nos cellules, maintient notre température grâce à la transpiration et assure le rejet des déchets comme l’urine.

La terre apparait comme une planète bleue lorsqu’elle est observée depuis l’espace, car l’eau recouvre plus de 70 % de sa surface.

L’eau douce, la plus importante pour notre survie, ne représente environ que 2,5 % de la quantité totale de l’eau sur la terre.

La majeure partie de l’eau présente sur le globe terrestre est de l’eau salée qui se trouve dans les mers et les océans.

L’eau douce est donc un bien rare et très précieux qu’il ne faut pas gaspiller.

Elle se situe principalement dans les rivières, les fleuves, les étangs, les lacs, les mares et le sol lui-même où se trouvent les nappes phréatiques.

La nappe phréatique est une zone qui est située sous la terre, à peu de profondeur.

C’est une source d’eau douce pour les puits.

Dans les temps reculés, ils alimentaient les populations en eau potable.

Comme l’eau est indispensable à l’apparition et au maintien de toute forme de vie, les scientifiques envoient des robots sur d’autres planètes pour rechercher la présence éventuelle de l’eau.

Ainsi, depuis 2012, le robot « Rover Curiosity » a pour mission de découvrir si les conditions d’une forme de vie ont été réunies sur Mars, il y a très longtemps.

Pour qu’il y ait de l’eau sur une planète, il faut impérativement qu’il y ait de l’hydrogène et de l’oxygène.

Ce sont les deux composants de l’eau à l’état de gaz, avant leur combinaison.

À l’heure actuelle, la présence d’eau sur d’autres planètes n’a été détectée que dans le système solaire dans lequel on trouve huit planètes : Mercure, Venus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

C’est la planète Mercure qui est située le plus près du soleil et Neptune est la planète la plus éloignée.

La présence de l’eau sur notre planète est due à une longue évolution dans le système solaire qui a eu lieu il y a plus de 4 milliards d’années.

En quoi consiste le cycle de l’eau ?

À présent que tu as bien compris le rôle essentiel de l’eau, particulièrement l’eau douce, dans l’apparition et le maintien de toute forme de vie, je vais t’expliquer ce qu’on appelle le cycle de l’eau.

L’eau (H2O) est composée de deux atomes d’hydrogène (H) et d’un atome d’oxygène (O).

Elle peut se présenter sous trois aspects et je pense que tu les connais déjà !

  • La forme liquide. C’est celle que tu peux boire, avec laquelle tu peux te laver, qui sert pour faire la cuisine, nettoyer le linge, la vaisselle …
  • La forme solide. C’est le glaçon que tu mets dans ta citronnade en été lorsqu’il fait très chaud et que tu veux boire frais. D’ailleurs, au contact de la chaleur ambiante, tu constates qu’il fond et qu’il se transforme à nouveau en eau liquide.
  • La forme gazeuse. C’est ce que l’on appelle la vapeur d’eau. Par exemple, lorsque ta maman fait bouillir de l’eau, tu vois de la vapeur qui s’élève au-dessus de la casserole. Si l’eau bout longtemps, la quantité restant dans le récipient aura beaucoup diminué. Celle qui aura disparu se sera évaporée dans l’air.

Ces trois états différents (liquide, solide et gazeux) se retrouvent dans le cycle de l’eau.

cycle eau 300x141 - Le cycle de l’eau expliqué aux enfants | Les trois étapes

Ils peuvent provenir de l’usage que les êtres humains font de l’eau, mais ils sont également présents à l’état naturel.

C’est le soleil ou son absence qui est alors responsable du passage d’une forme à l’autre.

Ci-dessus, tu peux voir le cycle de l’eau.

Sur ce dessin sont représentés tous les emplacements de l’eau sur la terre.

L’ensemble de l’eau qui est présente sur la terre, sous ses trois états, s’appelle l’hydrosphère.

En sous-sol, l’eau stagne dans la nappe phréatique.

On parle alors d’eaux souterraines.

On trouve une nappe phréatique dans toutes les vallées.

Ensuite, tu vois l’eau qui constitue les océans (eau salée) et les cours d’eau (eau douce).

Enfin, en haut des montagnes, à des altitudes élevées où il fait très froid avec des températures négatives, on retrouve l’eau sous sa forme solide.

On parle alors de glaciers.

1re étape – l’évaporation

L’eau qui est à l’état liquide (mer, océan, lacs, cours d’eau…) va s’évaporer sous l’effet des rayonnements du soleil.

Elle passera alors de l’état liquide à l’état gazeux.

eau etat liquide 201x300 - Le cycle de l’eau expliqué aux enfants | Les trois étapes

Les végétaux, qui ne peuvent exister sans la présence de l’eau, participent aussi aux échanges grâce à leur transpiration.

Lorsque le soleil chauffe l’eau à l’état liquide, cela produit le même phénomène que lorsque tu fais bouillir de l’eau dans une casserole, une certaine quantité de particules d’eau composées de deux atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène va s’évaporer.

2e étape – La condensation

La vapeur d’eau va se disperser dans l’atmosphère.

À son contact, elle va se refroidir et se concentrer en gouttelettes, voire en cristaux de glace si sa température descend beaucoup.

C’est ainsi que se forment les nuages.

Dans l’atmosphère, certains nuages sont situés à un niveau bas, tandis que d’autres culminent à un niveau moyen ou élevé.

3e étape – Les précipitations

Le vent fait déplacer les nuages dans l’atmosphère.

Six genres de nuages donnent des précipitations lorsqu’il y a un changement de climat.

Par effet de gravité, l’eau tombe sur le sol sous différentes formes selon le nuage :

  • cumulus : pluie ;
  • stratus : bruine et, s’il fait très froid, neige en grains ;
  • altostratus, nimbostratus et stratocumulus : pluie ou neige ;
  • cumulonimbus : pluie, neige, grésil ou grêle.

Le cycle de l’eau est le même depuis des milliards d’années.

eau brouillard 300x201 - Le cycle de l’eau expliqué aux enfants | Les trois étapes

L’eau qui tombe du ciel, sous forme de pluie, de neige ou de grêle, va retourner sur la terre.

Elle tombe pour 79 % dans les océans et pour 21 % sur le sol.

Une partie va s’évaporer, le reste va pénétrer dans le sol, par infiltration ou par ruissellement, et alimenter les eaux souterraines.

Dans ces réservoirs naturels, l’eau va stagner pendant un certain temps.

Avant de retourner dans les mers et les océans, l’eau restera quelques jours dans les cours d’eau, plus de 15 ans dans les lacs et 2 500 ans dans les océans.

Quant à celle qui a rejoint les nappes phréatiques, elle peut y rester des milliers d’années, comme celle qui constitue les glaciers.

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

​Read More
Comment changer de vie avec les petites expériences scientifiques ?
Découverte de la science, News

Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Changer de vie ?

Ton enfant ne deviendra pas millionnaire mais il apprendra mieux dans toutes les matières, sera plus attentif en classe, restera concentré plus longtemps sur sa tâche, et tout cela …

Ce serait déjà formidable !

Parce que oui, définitivement, faire une expérience scientifique avec un liquide qui fume, c’est fun mais pas seulement …

experience scientifique 300x300 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Parole de la communauté des chercheurs …

Pas de ceux qui font fumer des liquides, mais plutôt de ceux qui dissèquent le cerveau et son fonctionnement …

Au sens imagé du terme 😉

Vive la Neuro-Éducation pour changer de vie à l’école et à la maison !

Reste avec moi et découvre pourquoi et comment faire des expériences scientifiques va fondamentalement améliorer sa vie d’apprenant.

Le truc que les parents ne savent pas et qui est à la base de tout ! L’inhibition …

Tu veux que ton enfant soit attentif en classe, qu’il soit moins impulsif et qu’il choisisse les bonnes stratégies quand il apprend ?

Fais-lui faire des expériences scientifiques !

Inhibition 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Pourquoi ?

Faire des expériences scientifiques va entraîner son cerveau à :

  • Inhiber les conceptions intuitives et erronées qu’il a,
  • Développer ses fonctions exécutives !

Les fonctions exécutives, mais Kesako ?

Écoute plutôt…

Notre intuition nous perd parfois…

Nous possédons tous des idées préconçues, intuitives, erronées sur le monde qui nous entoure (Kubricht JR1, 2017) et l’apprentissage des sciences nous obligent à remettre en question ces idées pour découvrir les notions scientifiques correctes.

Le chat et le lion

Demande à ton enfant si les cellules du lion sont plus grandes que celles du chat.

chat et lion 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Il est fort à parier qu’il te répondra intuitivement que celles du lion sont plus grandes.

Pourtant la majorité des organismes vivants ont tous des cellules approximativement de même taille (McMahon, 1983).

Les cellules du chat sont donc aussi grandes que celles du lion…

La balle de golf et la balle de ping-pong

Autre exemple en vidéo.

Si on laisse tomber de la même hauteur et en même temps une balle de ping-pong et une balle de golf, laquelle des deux touchera le sol en premier ?

https://www.youtube.com/watch?v=dJWp9aPSuro

Nous avons tous tendance à répondre la balle de golf bien sûr…

Pourtant, cette réponse intuitive est erronée.

Les deux balles tomberont exactement au même moment.

Newton 300x300 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Il est vrai que la loi de la gravitation de Newton nous dit que l’effet de la gravité est proportionnel à la masse.

On s’attend donc à ce qu’un objet plus lourd tombe plus vite.

Cependant la deuxième loi de Newton précise que plus un objet est lourd, plus il faudra de l’énergie pour le mettre en mouvement.

C’est la force d’inertie.

L’effet de la masse et l’effet d’inertie s’annulant, les deux objets toucheront le sol au même moment.

Faire une expérience scientifique permet donc d’opposer à nos idées intuitives et erronées de nouveaux concepts scientifiques qui, eux, sont corrects.

Et magie magie…

Quand le cerveau doit faire cet exercice de « remise en question », cela se voit !

Le cerveau combat nos intuitions erronées

On a comparé dans une IRM l’activité cérébrale de deux groupes de personnes.

Le premier groupe était composé de débutants en physique et l’autre disons « d’experts » en physique.

On leur montrait tour à tour un film où la balle plus massive tombait plus vite (une idée fausse) et un film dans lequel les deux balles tombaient au même moment (l’information correcte).

Cerveau 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Les débutants vont activer une zone bien spécifique du cerveau quand ils ont face à eux l’information correcte car celle-ci va à l’encontre de leur idée intuitive pourtant erronée (Masson, 2015).

Cette zone est celle qui est impliquée dans la détection des erreurs (Liddle PF1, 2001).

Les experts en revanche vont activer cette zone aussi bien quand ils visionnent le film correct que le film incorrect.

Même après avoir appris quelle était la notion scientifique correcte (les deux balles doivent tomber en même temps), la zone de leur cerveau qui détecte les erreurs s’active encore quand ils voient le film correct !

Et c’est normal…

Même s’ils ont appris quelle était la notion correcte, celle-ci va toujours à l’encontre de leur intuition !

Cerveau enfant 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

S’ils peuvent donner la bonne réponse, c’est avant tout car ils ont entraîné, exercé à force d’expérimenter, de pratiquer la notion, une fonction très importante du cerveau qu’on appelle « l’inhibition ».

Entraîner ses fonctions exécutives pour changer de vie

Mais quel est le lien avec ton enfant ?

On t’a promis qu’il allait changer de vie non ?

L’inhibition, qui se travaille avec l’expérimentation entre autres, fait partie de ce qu’on appelle plus largement les « fonctions exécutives » du cerveau.

Ton enfant a du mal à ne pas manger le chocolat qui lui est réservé s’il finit son repas ?

La faute à l’inhibition !

Il veut absolument ce jouet une fois arrivé à la caisse du supermarché ?

Encore l’inhibition !

Il est distrait en classe ?

Il interrompt ta conversation car il doit te demander quelque chose ?

Eh oui…

Tu m’as compris.

Capacite cerveau 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Car oui, l’inhibition est cette capacité du cerveau à résister :

  • À tout ce qui pourrait le distraire de son objectif,
  • À toutes les réactions automatiques et inappropriées,
  • À toutes les stratégies d’apprentissage inefficaces…

Ne lui en veut pas de vouloir tout, tout de suite…

En effet, voilà où le bât blesse…

La région du cerveau qui est à l’origine des fonctions exécutives qui permettent à l’enfant de réguler son comportement est encore très immature bien que déjà bien développée (PR., 1990) (Gogtay N, 2004).

Elle ne deviendra mature que vers la fin de l’adolescence !

Oui, plutôt long à attendre…

Regarde cette vidéo édifiante : l’expérience du Marshmallow…

https://www.youtube.com/watch?v=cwyAYplxLng

On y voit des enfants résister avec difficultés à l’envie de manger le marshmallow qui est devant eux, alors qu’ils savent que s’ils sont capables d’attendre le retour de l’observateur, ils pourront en manger deux…

Fait incroyable, les résultats d’enfants qui avaient été testés il y a 40 ans ont été, dans une certaine mesure, prédictifs de leur réussite professionnelle future !

Tu as ris quand tu as lu « changer de vie » ?

On ne rigole pas avec l’inhibition 😉 ! 

Immature, ne veut pas dire impossible

Le cerveau de l’enfant est immature en ce qui concerne les fonctions exécutives dont l’inhibition.

C’est vrai !

Mais attention, immature ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire !

enfant immature 300x187 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Une foule d’activités, souvent très simples, gratuites et auxquelles les parents ne pensent jamais permettent à l’enfant d’entraîner cette partie de son cerveau.

Si tu veux des idées, consulte cet article qui te donne les 7 activités clés qui ont été démontrées comme étant efficaces pour booster les fonctions exécutives.

https://des-outils-pour-apprendre.com/aidez-son-cerveau-a-mieux-reguler-son-comportement/

Tu peux également y passer un petit test rapide pour savoir si ton enfant démontre déjà de bonnes habiletés exécutives 😉

enfant habilete 300x159 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Faire des expériences pour booster son inhibition

Faire des expériences scientifiques est également un très bon moyen de développer en particulier l’inhibition qui lui sera utile dans tous les domaines de la vie…

Et notamment dans ses apprentissages futurs !

Tu dois savoir que les enfants qui, durant leur petite enfance, ont passé plus de temps devant un écran que dans des activités ludiques qui favorisaient les fonctions exécutives démontrent par la suite de nombreuses difficultés d’apprentissage et ce, malgré les remédiations et tout ce que l’on tente de mettre en place (Lillard AS, 2015) (Rhodes SM1, 2019).

experience scientifique enfant 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Car oui, très mauvaise nouvelle, un manque d’entrainement de cette région du cerveau est irréversible.

Tu penses que je suis un brin mélodramatique ?

Malheureusement pas tant que cela au vu des résultats de la recherche scientifique (Riggs NR1, 2003) (Moffitt TE1, 2011) (Friedman NP1, 2007).

Lis l’article si tu veux en savoir plus.

Certaines expériences incroyables t’y sont expliquées.

Les fonctions exécutives dont en tout premier lieu l’inhibition sont considérées aujourd’hui comme un moyen plus fiable de prédire les résultats scolaires que le QI ou les capacités en lecture/écriture (Blair C1, 2008) (C1., 2002) !

Faire une expérience scientifique le weekend, avec ses parents, ou même seul si un support vidéo par exemple accompagne ton enfant vaut donc mille fois mieux que de le laisser devant un écran.

Entraîner sa capacité d’inhibition, c’est déjà une raison suffisante de faire de ton bout de chou un(e) expérimentateur(trice) en herbe, mais ce n’est pas la seule…

Gare à l’erreur ou Gloire à l’erreur ?

Si tu ne fais pas d’erreur, tu n’apprends pas.

C’est scientifique et pas uniquement philosophique.

erreur enfant 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Quand ton enfant fait des erreurs, tu t’angoisses peut-être.

Comment pourrait-il en être autrement puisque nous vivons dans une société où l’erreur est à éviter…

D’ailleurs, n’est-elle pas notée en rouge dans son carnet ?

Cela doit être un signe…

Et pourtant…

L’erreur devrait être glorifiée !

Oui, glorifiée, rien que cela !

Car c’est grâce à elle que le cerveau apprend efficacement !

Le cerveau de ton enfant (ou adolescent bien évidemment) fonctionne comme un petit scientifique qui fait inconsciemment des expériences en continu !

  • Il a quelques informations, il doit en acquérir de nouvelles.
  • Il émet une hypothèse
  • Il a un retour sur son hypothèse.
  • Et SI (et seulement si) son hypothèse est fausse… Feux d’artifice dans son cerveau ! Le système attentionnel d’alerte se met en branle et l’information correcte sera imprégnée dans son cerveau comme une gravure romaine dans la pierre car son cerveau va vouloir à tout prix réduire l’écart entre ce qu’il sait déjà et ce qu’il doit apprendre.

C’est en se testant et en faisant des erreurs que ton enfant mémorise le mieux (Karpicke JD1, 2008) !

Il a d’ailleurs été prouvé que les élèves qui se testent (prédictions-erreurs) le plus souvent sont également ceux qui réussissent le mieux à l’école (Karpicke JD1, 2008) !

Si tu veux les preuves scientifiques et approfondir le sujet, c’est par ici :

https://des-outils-pour-apprendre.com/reussite-scolaire-apprendre-mieux-en-se-testant/

Faire des expériences c’est un moyen unique de tester ses hypothèses et les confronter avec la réalité.

C’est l’occasion d’activer le cycle vertueux « hypothèse, vérification, erreur, apprentissage ».

Combien de fois ai-je entendu « il y a beaucoup de chercheurs qui cherchent mais peu qui trouvent »…

Je parie que tu la connais aussi celle-là 😉

Au début cela m’agaçait, je dois bien l’admettre !

Mais si on y réfléchit, l’expérience scientifique, la recherche scientifique, ce n’est que cela…

Une suite d’erreurs, de tâtonnements permettant d’éliminer des conceptions fausses pour découvrir les informations correctes.

recherche scientifique 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Le cerveau ne fonctionne pas autrement !

Voilà une seconde très bonne raison de faire des expériences scientifiques à la maison pour ancrer de façon très efficace des concepts scientifiques qui seront sans doute vus à l’école mais pas de la même manière…

As-tu l’impression que ton enfant a tout le loisir d’interagir en classe pour tester ses hypothèses, faire des erreurs et mémoriser efficacement ?

Euh…

Hum no comment.

memoriser efficacement 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Nous sommes malheureusement encore confrontés à un système scolaire dans lequel le professeur distille la connaissance à une audience (nos enfants) qui reste passive comme un réceptacle dans lequel on verse un liquide alors que les pédagogies dites actives ont montré de bien meilleurs résultats (Freeman S1, 2014) (Bonawitz E1, 2011)…

Cela peut être par faute de temps, à cause de la dynamique de la classe, par manque de volonté ou tout simplement par méconnaissance du mode de fonctionnement du cerveau et des stratégies d’enseignement efficaces…

Le débat est ouvert.

Faire une expérience scientifique est donc une occasion unique d’apprendre, une occasion que ton enfant n’aura sans doute pas dans l’enseignement classique à part évidemment s’il choisit une filière scientifique.

La curiosité comme déclencheur de l’apprentissage

Tu as déjà certainement constaté qu’un enfant curieux apprend mieux ?

curiosite enfant 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

C’est vrai !

Et cela a été prouvé sur le plan neuronal !

Si ton enfant éprouve de la curiosité pour une information (sur laquelle il fera ensuite des prédictions), cette information sera mémorisée deux fois mieux qu’une information pour laquelle il n’éprouve aucun intérêt (Kang MJ1, 2009).

Le double effet Kiss Cool

Mais ce n’est pas tout…

Tiens-toi bien !

Si ton enfant éprouve de la curiosité pour une information et qu’il reçoit une seconde information juste après, cette seconde information sera également mémorisée avec la même efficacité, même si elle était dénouée d’intérêt pour lui (Gruber MJ1, 2014) !

Certaines parties du cerveau sont activées et cette activation est bénéfique pour l’apprentissage en général.

Il est donc possible d’augmenter les facilités d’apprentissage dans tous les domaines simplement en le plaçant dans une situation qui titille sa curiosité !

Changer de vie d’apprenant en réveillant sa curiosité !

C’est génial.

Les chercheurs ont donc tenté de découvrir quelles étaient les activités qui suscitaient le plus de curiosité chez les enfants.

Les activités qui titillent la curiosité

Ils ont découvert que les enfants avaient une curiosité et une motivation intrinsèques pour l’exploration et la découverte de nouvelles connaissances.

Ils recherchent d’eux-mêmes des situations dans lesquelles ils peuvent faire des prédictions et être surpris par les résultats.

Faire des expériences scientifiques est ressorti comme étant l’activité qui suscitait le plus cet état de curiosité chez l’enfant (Kaplan F, 2007).

Encore une fois, on peut se demander si notre enseignement met suffisamment l’accent sur la curiosité dans le programme pédagogique…

Change ton hameçon, les poissons l’ont déjà vu celui-là !

hamecon 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Le problème majeur des enfants et adolescents est sans doute le manque d’attention.

Que ce soit en classe ou dans l’accomplissement d’une tâche, ils éprouvent beaucoup de mal à rester concentrés du début à la fin.

Rien de plus normal

Comme expliqué plus haut, la région du cerveau qui est responsable des fonctions cognitives est immature durant l’enfance et l’adolescence.

Ce qui explique que l’inhibition, c’est-à-dire le fait de résister aux éléments perturbateurs de l’attention, est très faible.

De plus, le cerveau est du fait de sa nature toujours à la recherche de l’information la plus « intéressante » à traiter dans la foule d’informations qu’il reçoit « les dates des grandes batailles de Napoléon sont… oh Sabrina a fait tomber son crayon ».

Nous venons de voir que la curiosité que suscite une information va faire passer cette information en priorité au stade de la mémorisation.

On entend souvent que le cerveau peut se concentrer pendant 45 min au maximum.

C’est beaucoup moins que cela en réalité : une dizaine de minutes tout au plus.

Tu trouves cela très peu ?

Essaie de te rappeler ce que tu faisais avant de lire cet article…

Et combien de fois tu t’es interrompu(e)…

Oups !

concentration 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Pour cette raison, les neuroscientifiques plaident depuis de nombreuses années pour un enseignement qui favoriserait les pédagogies actives et non des cours magistraux qui ne sont pas adaptés à ce que nous savons du fonctionnement neuronal.

Pour un apprentissage efficace, le cerveau doit être « re-stimulé » très très très régulièrement.

Beaucoup de formateurs et de coachs l’ont compris et découpent leurs formations en courtes séquences pédagogiques d’une dizaine de minutes qu’ils introduisent par ce qu’ils appellent un « hameçon pédagogique ».

Ce « hameçon » doit, en quelques secondes capter l’attention de celui qui apprend.

Le formateur a ensuite quelques minutes pour expliquer et développer son sujet.

Puis il doit trouver un nouvel « hameçon » sinon l’attention va peu à peu dériver.

C’est inéluctable !

apprentissage efficace 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Mais attention, pas n’importe quel « hameçon »

Pour maintenir l’attention et faire passer un message, enseigner quelque chose à quelqu’un ou à un groupe, il faut absolument bien choisir ses hameçons et les faire varier !

Imagine que tu veux ferrer un gros poisson.

Si tu utilises toujours les mêmes appâts, même si ceux-ci sont très appétissants d’ailleurs, tu auras peu de chances de ferrer quoi que ce soit.

L’attention de ton enfant est ce que tu veux ferrer dans ce cas-ci.

Et c’est ici que réaliser des expériences scientifiques pour apprendre quelque chose à un enfant prend tout son sens.

Regardons plutôt quels sont les hameçons qui fonctionnent le mieux…

capter attention enfant 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

L’expérience scientifique, un support pédagogique de choix !

Bien évidemment, et tu savais que cet article en parlerait, le fait d’utiliser un support pédagogique différent (différent d’un cours magistral) est gage de réussite quand il s’agit de capter l’attention de ton enfant.

Pourquoi l’expérience scientifique est-elle le support pédagogique le plus stimulant de tous les temps ?

Car comme déjà mentionné plus haut, ton enfant va pouvoir :

  • Interagir. Tu te souviens, faire des hypothèses, les vérifier, se tromper ? C’est ce que le cerveau aime mé
  • Être curieux.
  • Utiliser plusieurs de ses sens (toucher, odorat, vue…). Attention, que les choses soient claires, je suis contre le VAKOG si cela te dit quelque chose mais c’est un autre débat. Disons simplement que stimuler plusieurs sens peut laisser plus de « traces » dans le cerveau qui aura plus de facilités à consolider l’information aprè
  • Et consolider peu à peu les informations qu’il doit de toute façon traiter pour pouvoir avancer dans son expérience scientifique ! Car faire une expérience scientifique, ce n’est pas uniquement suivre un protocole mais bien s’attendre à un résultat, comprendre pourquoi ce résultat n’est pas celui attendu, recommencer. Bref, c’est un cheminement.
  • Ressentir des émotions positives.

Les émotions positives

Le fait d’utiliser un support pédagogique différent et stimulant n’est pas la seule raison qui fait de l’expérience scientifique un excellent moyen de capter l’attention de ton enfant.

Faire une expérience scientifique c’est aussi amener une émotion positive !

emotion positive enfant 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

  • La joie de faire une expérience en famille.
  • Les rires à la suite des nombreux inattendus.
  • L’émerveillement de constater que le résultat espéré est bien celui en train de se produire.
  • La fierté d’avoir mené à terme son expérience.

Depuis longtemps, la recherche scientifique en neurosciences a montré que les informations qui portent une charge émotionnelle positive sont enregistrées et traitées en priorité par le cerveau qui les considèrent comme étant plus importantes que les autres (Kriegeskorte N1, 2018).

Ces informations ont réussi à stimuler le système attentionnel d’alerte qui permet notre survie et seront mémorisées avec un maximum d’efficacité (Mitra A1, 2018).

Ton enfant a du mal avec le principe des fluides vu en classe ?

Fais une expérience avec lui, il comprendra mieux et surtout, les émotions positives liées à la réalisation de l’expérience favoriseront indéniablement la mémorisation de la théorie !

Tu veux d’autres hameçons ?

Bien sûr, il existe encore bien d’autres hameçons que tu peux utiliser pour ferrer l’attention de ton petit poisson : introduire ta séquence pédagogique en mettant en avant ce qu’il sera capable de faire par la suite, raconter une histoire vécue pour attiser sa curiosité, lui proposer un défi…

Si cela t’intéresse de trouver des solutions au manque d’attention de ton enfant, tu trouveras dans cet article un résumé très complet de tout ce qui a été découvert sur l’attention et le cerveau des enfants et surtout… de comment nous pouvons les aider !

https://des-outils-pour-apprendre.com/il-manque-dattention-voici-ce-que-vous-pouvez-faire/

L’expérience scientifique pour changer de vie à l’école et à la maison !

Apprendre plus facilement à l’école, faire preuve de plus d’attention, rester concentré plus longtemps, être tout simplement plus « curieux » d’apprendre…

C’est changer de vie.

C’est changer de vie en tant qu’apprenant et c’est sans doute également changer de vie pour le bien-être des parents !

Je souhaite que cela t’arrive.

experience scientifique changer vie 300x150 - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Un enfant pour lequel on s’inquiète tous les matins quand on le dépose à l’école et tous les soirs quand on le rejoint, avec qui on souffre de le voir si désintéressé ou angoissé selon les cas, c’est toute la famille qui subit.

Je suis maman avant d’être une scientifique…

Je pourrais te dire que faire des expériences scientifiques avec ton enfant, c’est une façon de ne pas le laisser trop longtemps devant les écrans et ce serait vrai…

Mais c’est tellement…

TELLEMENT plus que cela !

  • C’est lui proposer d’être enfin acteur de son apprentissage en lui permettant d’être curieux, de tester ses idées, de faire des erreurs, d’imaginer… au lieu d’aspirer les paroles d’un enseignant de façon passive.
  • C’est permettre à son cerveau d’optimiser son fonctionnement en entraînant les fonctions exécutives qui régulent son comportement et l’aide à être plus attentif.
  • C’est permettre à sa mémoire de fonctionner à plein régime car il apprend avec curiosité, avec l’expérimentation, avec ses émotions et avec ses différents sens.

C’est appendre efficacement et avec plaisir.

J’espère que j’aurais pu t’en convaincre !

Les fonctions exécutives - Changer de vie avec les petites expériences scientifiques

Des expériences scientifiques pour changer de vie – Bibliographie

Évidemment, étant moi-même une ancienne chercheuse, on va me dire que je ne fais pas preuve de la meilleure objectivité qui soit.

C’est pour cette raison que je ne mets en avant ici que ce qui a été démontré par la recherche scientifique.

Le lien entre la façon dont fonctionne le cerveau de ton enfant et ce qui peut être fait pour aider son apprentissage et surtout son bien-être, que ce soit en classe ou à la maison : pourquoi ne pas tirer parti de nos connaissances qui s’accumulent pour faciliter sa vie d’apprenant depuis sa petite enfance jusqu’à… ma foi…

Nous pouvons ne jamais arrêter d’apprendre de nos jours !

Tu pourras trouver toutes les références bibliographiques de ce qui a été dit ici plus bas dans cet article.

Ne t’en prive pas, il suffit de copier-coller la référence (même une partie) dans le moteur de recherche PubMed, qui est notre méga base de données de la littérature scientifique existante à ce jour et tu trouveras les expériences « brutes ».

Sur Internet, on trouve énormément de choses sur les neurosciences, du bon, souvent du mauvais voire du très mauvais (les neuromythes par exemple), il est utile de vérifier ce qui est écrit et malheureusement très très peu d’articles citent leurs sources (souvent parce qu’ils n’en ont pas) grrr.

Blair C1, D. A. (2008). Biological processes in prevention and intervention: the promotion of self-regulation as a means of preventing school failure. Dev Psychopathol., Summer;20(3):899-911.

Bonawitz E1, S. P. (2011). The double-edged sword of pedagogy: Instruction limits spontaneous exploration and discovery. Cognition., Sep;120(3):322-30.

C1., B. (2002). School readiness. Integrating cognition and emotion in a neurobiological conceptualization of children’s functioning at school entry. Am Psychol., Feb;57(2):111-27.

Freeman S1, E. S. (2014). Active learning increases student performance in science, engineering, and mathematics. Proc Natl Acad Sci U S A., Jun 10;111(23):8410-5.

Friedman NP1, H. B. (2007). Greater attention problems during childhood predict poorer executive functioning in late adolescence. Psychol Sci., Oct;18(10):893-900.

Gogtay N, G. J. (2004). Dynamic mapping of human cortical development during childhood through early adulthood. Proc Natl Acad Sci U S A., May 25;101(21):8174-9.

Gruber MJ1, G. B. (2014). States of curiosity modulate hippocampus-dependent learning via the dopaminergic circuit. Neuron., Oct 22;84(2):486-96.

Kang MJ1, H. M. (2009). The wick in the candle of learning: epistemic curiosity activates reward circuitry and enhances memory. Psychol Sci., Aug;20(8):963-73.

Kaplan F, O. P. (2007). In search of the neural circuits of intrinsic motivation. Front Neurosci., Oct 15;1(1):225-36.

Karpicke JD1, R. H. (2008). The critical importance of retrieval for learning. . Science., Feb 15;319(5865):966-8.

Kriegeskorte N1, D. P. (2018). Cognitive computational neuroscience. Nat Neurosci., Sep;21(9):1148-1160.

Kubricht JR1, H. K. (2017). Intuitive Physics: Current Research and Controversies. Trends Cogn Sci., Oct;21(10):749-759.

Liddle PF1, K. K. (2001). Event-related fMRI study of response inhibition. Hum Brain Mapp., Feb;12(2):100-9.

Lillard AS, L. H. (2015). Television and children’s executive function. Adv Child Dev Behav., 48:219-48.

Masson, L.-M. B. (2015). Is inhibition involved in overcoming a common physics misconception in mechanics? Trends in Neuroscience and Education, Volume 4, Issues 1–2, Pages 26-36.

McMahon, T. B. (1983). On Size and Life. Scientific American Books – W. H. Freeman & Co. .

Mitra A1, R. M. (2018). Principles of cross-network communication in human resting state fMRI. Scand J Psychol., Feb;59(1):83-90.

Moffitt TE1, A. L. (2011). A gradient of childhood self-control predicts health, wealth, and public safety. Proc Natl Acad Sci U S A., Feb 15;108(7):2693-8.

PR., H. (1990). Morphometric study of human cerebral cortex development. Neuropsychologia., 28(6):517-27.

Rhodes SM1, S. T. (2019). Immediate impact of fantastical television content on children’s executive functions. Br J Dev Psychol, Dec 24.

Riggs NR1, B. C. (2003). Concurrent and 2-year longitudinal relations between executive function and the behavior of 1st and 2nd grade children. Child Neuropsychol., Dec;9(4):267-76.

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

​Read More