13 5 choses surprenantes sur le corps humain - 13,5 choses surprenantes sur le corps humain
Activités du monde naturelle, Découverte de la science, Expériences sur le corps humain, News

13,5 choses surprenantes sur le corps humain

Le corps humain tu le connais bien…

Puisque c’est toi !

Il te permet de dormir, de manger, de marcher, de jouer, de faire du sport, de jouer de la musique, de parler…

Bref il est multifonction !

Mais te connais-tu réellement ?

Par exemple, savais-tu que ton corps est composé de plus de bactéries que de tes propres cellules ?

Que certains déplacements à l’intérieur de ton corps sont plus rapides qu’un TGV ?

Ou bien que tu as plus de chance de gagner au loto que d’être toi ?

Non ?

Alors, découvre vite 13,5 choses surprenantes sur le corps humain et tu ne te regarderas plus dans un miroir de la même façon !

Chose surprenante sur le corps humain n° 1 : 1 mm2 de peau abrite plus d’habitants que la ville de Marseille

Une surface de 1 mm2 de notre peau — c’est-à-dire un carré de 1 mm de côté — est recouverte de 1 million de bactéries !

Mais n’aie crainte, ce sont de gentilles bactéries : elles sont là notamment pour protéger notre peau.

Notre peau possède une surface totale de 2 min 2 s — l’équivalent d’un rectangle de 1 mètre de large sur 2 mètres de long.

Alors après un rapide calcul…

Notre peau est recouverte de 2 000 milliards de bactéries

Soit plus de 250 fois la population mondiale !

3 kg = masse de l’organe le plus lourd du corps humain

Le cœur ?

Le cerveau ?

Le foie ?

Les intestins ?

Non…

L’organe le plus lourd, nous venons d’en parler juste avant, est… (suspens ; –)) : la peau !

peau 300x200 - 13,5 choses surprenantes sur le corps humain

Non seulement elle est recouverte de bactéries, mais en plus 1 mm2 de peau possède : 3 vaisseaux sanguins, 12 nerfs et 10 glandes sudoripares (qui éliminent 500 à 600 grammes de sueur par jour).

Tu dois te dire qu’il y a beaucoup de choses…

Mais c’est normal, notre peau est la surface qui est directement en contact avec le milieu extérieur.

Elle doit être une barrière, mais aussi un lieu d’échange entre notre corps et l’environnement.

1,5 = un organe plus acide qu’un jus de citron

Le pH est une mesure permettant de savoir si une solution est :

  • Acide, comme le jus de citron, dans ce cas le pH est inférieur à 7 ;
  • Neutre, comme l’eau pure, pour un pH de 7 ;
  • Basique, comme l’eau de javel, pour les pH compris entre 7 et 14.

1,5 est donc un pH très acide et c’est celui de notre estomac au cours de la nuit.

Le pH peut monter à 5,5 en cours de digestion et cette acidité constante permet la digestion des aliments.

17 : nombre de muscles dans…

Mais où ?

C’est un muscle très utile dont tu te sers lorsque tu manges, que tu bavardes et quand tu fais des bêtises !

Alors, la prochaine fois que tu tireras la langue, pense que tu actives 17 muscles !

51 % environ des os sont dans…

L’organisme d’un adulte compte exactement 206 os.

Et plus de la moitié de ceux-ci se situent dans tes deux mains et tes deux pieds !

Eh oui, chaque main est composée de 27 os et chaque pied de 26 os : soit un total de 106 os pour ces 4 membres.

70 % d’eau compose…

C’est la proportion d’eau contenue dans le cerveau !

À titre de comparaison, ton corps est composé de 50 à 60 % d’eau.

120 jours exactement

C’est la durée de vie d’un globule rouge, celui-ci est présent dans le sang et transporte le dioxygène des poumons aux organes et le dioxyde de carbone des organes aux poumons.

globules rouges 300x169 - 13,5 choses surprenantes sur le corps humain

130 à 200 m2 : surface d’un terrain de tennis

Tu ne te doutais pas que tu avais l’équivalent de la surface d’un terrain de tennis dans ton corps ?

Celle-ci représente la surface pulmonaire permettant les échanges gazeux.

En effet, chaque minute nos poumons font parvenir au 5 à 6 litres de sang l’oxygène nécessaire pour le fonctionnement de nos organes et rejettent le dioxyde de carbone.

430 km/h, c’est 110 km/h plus rapides qu’un TGV

Lorsque tu réfléchis, que tu fais du sport, que tu mémorises des informations, ce sont tes neurones qui reçoivent et envoient les informations nerveuses et elles transitent de neurone en neurone.

Notre corps est un véritable réseau de fibres nerveuses qui sont constamment en action.

Dans les plus larges, l’information circule jusqu’à 430 km/h, de quoi réfléchir plus vite que ton ombre !

200 ha : plus grand que le Stade de France

C’est la surface totale de tous tes tissus : par exemple ceux-ci composent ta peau, tes viscères (comme les intestins) et tes muscles.

Cela représente pas loin de 2 km2 qui doivent être irrigués par le sang toutes les minutes.

Cette irrigation permet d’apporter l’oxygène et les nutriments nécessaires aux organes et de prélever le dioxyde de carbone, un déchet témoin du bon fonctionnement de ces derniers.

100 000 km : plus de deux fois le tour de la Terre au niveau de l’équateur

Ces 100 000 km correspondent à toute ta tuyauterie sanguine !

Celle-ci se compose des capillaires, des veines et des artères qui parcourent ton corps et apportent les éléments nécessaires au fonctionnement de tes muscles et de tes organes.

200 millions, c’est 3 fois la population de la France…

… mais également le nombre de neurones qui sont présents dans tes intestins.

Tu crois que tu réfléchis pendant ta digestion ?

Non pas exactement, ces neurones sont directement reliés au 90 milliards présents dans ton cerveau.

Ils ont été découverts récemment et seraient le siège de certaines émotions

L’expression « Avoir une boule au ventre » lorsque tu es un peu stressé prend alors tout son sens.

100 000 milliards de bactéries dans nos intestins

Rolala…

Il y en a des choses dans notre intestin !

Après les neurones qui sont autour, je cite : des bactéries résident à l’intérieur et sont très utiles.

bacteries 286x300 - 13,5 choses surprenantes sur le corps humain

Sans elles, la digestion ne se déroulerait vraiment pas bien : elles permettent la dégradation de certains éléments présents dans ton alimentation que tu ne peux pas digérer toi-même.

De plus, elles ont un véritable rôle dans ton immunité.

Elles permettent la maturation des cellules immunitaires, mais également la défense contre certains pathogènes.

Dernière chose surprenante sur le corps humain : 1 sur 71 000 milliards…

C’est la probabilité génétique d’être toi !

Je t’explique, lorsque les spermatozoïdes se forment, les chromosomes se séparent et s’associent aléatoirement.

Il y a minimum 8 000 000 de spermatozoïdes différents pour chaque homme.

Le principe est le même pour les ovules des femmes.

Ainsi le hasard de la rencontre entre un spermatozoïde et un ovule est de 1 sur 71 000 milliards !

Dis-moi dans les commentaires la chose qui t’a le plus surpris.

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

​Read More
Science ludique pour les enfants les tornade
Expériences à faire à la maison, Expériences sur voler et l'air

Science Ludique : Une Tornade dans une Bouteille

C’est parti pour une nouvelle activité de science ludique à faire avec vos enfants. Alors aujourd’hui nous allons parler d’un phénomène nature et climatique. Les tornades !

Ce qui est drôle dans cette activité c’est que pour expliquer un phénomène atmosphérique qui se produit donc dans l’air nous allons utiliser de l’eau. Paradoxale non ? 😀

Pas de panique comme d’habitude je donne toutes les étapes pour mettre en place cette expérience à faire à la maison avec des enfants à partir de 4 ou 5 ans sans problème.

Mais avant de commencer cette activité de science, parlons un peu plus en détail des tornades. On commence par une question de base une tornade c’est quoi ?

Une tornade c’est un phénomène climatique qui se produit quand certaines conditions atmosphériques sont réunies.

En apparence, une tornade ressemble à un tourbillon de nuages produit par des vents extrêmement violents.

Les nuages qui produisent des tornades sont souvent les nuages d’orage ou les vents internes sont en mouvement extrêmement rapide.

Comment se forment les tornades ? Il y a plusieurs éléments qui rentrent en compte ! L’air chaud et l’air froid, mais aussi la pression atmosphérique.

J’ai créé une expérience sur les courants chauds et froids qui illustre très bien ce phénomène. C’est une expérience extrêmement simple à faire et qui permettra de mieux comprendre les tornades, à ne pas manquer.

Lors de condition orageuse, les nuages et l’air froid qui se trouve en altitude descente verticalement vers le sol.

L’air chaud qui se trouve au sol et qui est plus léger que l’air froid qui se trouve en altitude dans les nuages va venir remonter le long de la colonne d’air froid qui descend.

Il remonte d’une manière naturelle en enroulant autour de cette colonne d’air froid ! Les deux courants d’air chauds et froids s’enlacent avec un effet toupie.

Ce qui donne cet aspect d’entonnoir à une tornade. Cela provoque une tornade avec une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur.

science ludique enfant tornade - Science Ludique : Une Tornade dans une Bouteille

Expérience pour recréer une tornade

Le temps est venu pour réaliser notre expérience ludique sur les tornades

Matériel pour cette activité de science

  • Deux bouteilles de 1,5 litre
  • Du gros Scotch (scotch de chantier ou pour carton)
  • De l’eau

Protocole de cette expérience pour enfants

  1. Prendre les deux bouteilles de 1,5 litre et retirer les boutons. Nous n’en aurons pas boisson pour la réalisation de cette activité.
  2. Remplir l’une des deux bouteilles d’eau. Vous pouvez laisser 2 ou 3 centimètres entre l’eau et le goulot pour éviter que cela déborde dans l’étape suivante. Jusqu’ici rien de compliqué
  3. Placer la bouteille remplie d’eau sur une table. Prendre la deuxième bouteille vide la retourner pour placer les deux goulots face à face. Faire en sorte qu’il se colle.
  4. C’est maintenant que l’on va utiliser notre gros scotch. À l’aide du scotch, il va falloir venir fixer les deux goulots ensemble. N’hésitez pas à mettre plusieurs tours de scotch en l’enroulant autour des deux goulots pour obtenir une bonne fixation, mais aussi pour que le montage soit étanche.
  5. Notre montage est terminé ! Il ne reste plus qu’à créer la tornade. Pour créer la tornade dans nos bouteilles il va falloir. Retourner l’ensemble pour que la bouteille qui contient l’eau se retrouve au-dessus. Une fois cette étape réalisée, tourner l’ensemble de façon circulaire pour former la tornade !

Que pouvons-nous observer ? On remarque qu’une tornade se forme dans la bouteille du haut et que l’eau est évacuée dans la bouteille du bas.

Explication de cette activité scientifique :

Premièrement, il faut savoir que l’eau est un fluide comme l’air. Bien qu’en apparence il soit très différent, il se comporte plus ou moins de la même façon à condition égale.

C’est pourquoi pour cette activité de science ludique nous avons utilisé de l’eau pour pouvoir observer ce phénomène de tornade.

À la différence que l’eau ne permet pas de reproduire précisément le mécanisme des échanges d’air chaud et froid. Eh oui, dans une véritable tornade, l’air froid du haut décent par le centre de la tornade. Dans notre exemple, l’air descente par l’extérieur.

En tournant les bouteilles, on donne une dynamique circulaire à l’eau qui va lui permettre de s’évacuer en spirale par le goulot !

Il n’y a par besoin de beaucoup d’énergie pour lancer la tornade dans la bouteille, car le poids de l’eau et la gravité permettent de maintenir le mouvement circulaire dans la bouteille.

Voilà cette activée de science ludique se termine ici !

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

Vous avez aimé cette expérience ou pas ? Vous avez un souci pour la réaliser ? N’hésitez pas à tout me raconter dans les commentaires, je vous aide.

Si vous pensez que cette activité pour enfants peut intéresser une personne que vous connaissez alors, partagez-la.

​Read More
Jeu sur le réchauffement climatique à faire avec des enfants
Expériences à faire à la maison, Expériences sur le monde naturel

Jeu sur le Réchauffement Climatique pour enfants : la Fonte des Glaciers

Voici un jeu sur le réchauffement climatique à faire avec des enfants pour expliquer et comprendre la fonte des glaciers.

C’est une activité éducative que je trouve très intéressante surtout avec la situation et les débats qui tournent autour du réchauffement climatique.

Je vais vous montrer comment expliquer aux enfants le phénomène de la fonte des glaciers en majeur partie lier au réchauffement climatique. On va même pouvoir aller plus loin et observe la fonte de notre mini glacier fait maison.

Je vais vous donner juste en dessous toutes les explications nécessaires pour réaliser cette expérience à faire à la maison.

Mais avant de commencer, parlons un peu des glaciers et du rechaussement climatique.

Le rechaussement climatique c’est quoi ? Alors pour faire simple et court c’est le réchauffement global des températures de la planète.

Mais pourquoi la planète se réchauffe ? Le réchauffement climatique est lié à l’activité humaine et en majeur parti à nos émissions de gaz à effet de serre comme le CO2. Ces gaz sont principalement émis par les voitures et les usines qui utilisent des combustibles fossiles.

L’augmentation des gaz à effet de serre provoque l’augmentation des températures. Les rayons du soleil qui arrivent sur terre se retrouvent piégés en plus grande quantité. J’ai créé une activité scientifique pour l’école primaire sur l’effet de serre à découvrir ici. Je vous recommande de la réaliser pour comprendre les causes de la fonte des glaciers.

Parlons maintenant des glaciers. C’est quoi ?

Un glacier est un amas de glaces que l’on trouve en altitude, dans les vallées des montagnes. Cette glace provient des précipitations de neige en haut des montages.

Sous l’effet de son propre poids, la neige qui se trouve en dessous est tassée et suffisamment compressée pour se transformer en glace.

Toute cette neige accumulée depuis des centaines d’années forme des glaciers. Le glacier reste sous forme de glace en altitude grâce aux températures négatives.

Sous l’effet de son propre poids, le glacier glisse lentement le long des montages en arrachant de la roche au montage et en la brisant principalement en fines particules (petits cailloux, gravier, sable…)

En descendent le glacier rencontre des zones où les températures deviennent positives (au-dessus de 0 °C). A cette frontière, la glace commence à fondre pour créer des rivières.

Voici le fonctionnement naturel d’un glacier, mais avec le réchauffement climatique et l’augmentation des températures la frontière où le glacier commence à fondre remonte dans la montagne !

C’est le début du recul des glaciers. C’est ce que nous allons observer dans cette activité sur le réchauffement climatique.

experience fonte des glaciers - Jeu sur le Réchauffement Climatique pour enfants : la Fonte des Glaciers

Jeu sur le réchauffement climatique

Pour réaliser cette observation sur la fonte des glaciers, il va nous falloir un peu de matériel, mais aussi un peu de patience.

Matériel pour cette activité

  • Un pot de yaourt vide
  • Du sable
  • Des gravillons
  • De l’eau
  • Un congélateur
  • Une planche à découper

Protocole de l’expérience

  1. Prendre le pot de yaourt et ajouter au fond un mélange de sable et de gravier sur 2,5 centimètres de hauteur pour ajouter le double d’eau. Placer le pot de yaourt au congélateur, jusqu’à congélation de l’eau.
  2. Répéter la même opération que précédemment pour obtenir une deuxième couche. Placer le pot au congélateur jusqu’à ce que l’eau soit gelée
  3. Sortir le pot de yaourt puis finir de remplir le pot avec du sable seul, recouvrir d’eau et placer le pot une dernière fois au congélateur. Nous venons de terminer notre glacier
  4. Pendant que la dernière couche gèle, on peut préparer le support. Prendre la planche à découper et la placer de manière à ce qu’elle soit inclinée (en pente). On peut venir caler une boisson sous l’un des côtés pour avec une pente moyenne sur la planche.
  5. C’est le moment d’observer notre glacier. Sortir le pot de yaourt et le passer rapidement sous l’eau chaude pour en extraire notre bloc de glace mélangé avec le sable et les graviers. Placer le glacier en haut de la planche à découper. La dernière couche de sable que nous avons ajoutée pendant la préparation doit être en bas et reposer sur la planche à découper.
  6. Observer l’avancer du glacier tout les 20 minutes.

Qu’observe-t-on ?

On va remarquer que le glacier que nous avons préparé pour cette activité commence à fondre. En fondant, il avance et laisse sur son passage des particules de glace, de sable et de gravier.

Explication de ce jeu sur le réchauffement climatique

Comme dans le monde naturel le glacier que nous avons fabriqué commence à fondre, car il se trouve dans un environnement trop chaud pour que la glace se maintienne.

Pendant sa fonte, le glacier laisse sur place des blocs de roches, des graviers et des particules issues de la montagne, mais aussi des morceaux de glace.

Tout au long de sa vie, le glacier ou plus particulièrement le dessous du glacier qui se trouve en contacte avec la montagne arrache sous l’effet de son poids des éléments à la montage en avançant. Il entraine ces roches dans son mouvement vers le bas de la vallée.

Pourquoi le glacier avance-t-il ?

Le glacier avance sous l’effet de son poids. Dans millions de tonnes de glaces et de roches composant le glacier se trouvent plus haut dans la montagne ce qui a pour effet de pousser l’ensemble du glacier vers le bas.

En moyenne les glaciers avancent à une vitesse de 100 à 400 mètres par an. Mais cela dépend grandement de la taille et de la largeur du glacier.

Pourquoi le glacier fond ?

Le glacier commence à fondre lorsque la température ambiante et trop élevée pour conserver l’eau sous sa forme solide (glace).

Le réchauffement climatique impacte directement les glaciers du monde entier et on ne peut aujourd’hui que constater la diminution de leurs tailles.

Voilà pour ce petit jeu sur le réchauffement climatique et les glaciers.

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

Vous avez aimé cette expérience ou pas ? Vous avez un souci pour la réaliser ? N’hésitez pas à tout me raconter dans les commentaires, je vous aide.

Si vous pensez que cette activité pour enfants peut intéresser une personne que vous connaissez alors, partagez-la.

​Read More
Science junior pour les enfants
Expériences à faire à la maison, Expériences sur l'eau

Science Junior : Expérience Le Bouton Gazeux

C’est parti pour un peu de science pour les juniors. Dans cette expérience nous allons parler de la densité des éléments dans un liquide et de la poussée d’Archimède.

C’est une expérience de science très simple à réaliser avec des enfants et avec très peu de matériel. Je vous explique tous juste en dessous.

Mais avant de commencer, parlons un peu d’Archimède.

Qui était Archimède ? Il est considéré comme l’un des principaux scientifiques de l’Antiquité et était spécialisé dans la physique et la mécanique statique.

Il est à l’origine de l’explication du principe de levier qui permet de décupler les forces.

Archimède a vécu entre 287 av. J.-C. et 212 av. J.-C. Grèce antique.

Dans cette expérience à faire à la maison, nous allons voir le principe de la poussée d’Archimède qui énonce que :

« Tout corps plongé dans un fluide éprouve une poussée verticale, dirigée de bas en haut, égale au poids du fluide qu’il déplace et appliquée au centre de gravité du fluide déplacé, ou centre de poussée. »

Voici une autre expérience à faire ou je parle d’Archimède : Expérience scientifique de l’oeuf qui flotte.

science junior sur la densite - Science Junior : Expérience Le Bouton Gazeux

Science junior et l’expérience du bouton gazeux

Matériel nécessaire pour réaliser cette expérience

  • Deux verres
  • De l’eau plate
  • Une bouteille d’eau gazeuse
  • Un petit bouton de chemise

Protocole de cette expérience

  1. Remplir un verre d’eau plate
  2. Remplir le deuxième verre d’eau gazeuse
  3. Jeter le bouton de chemise dans le verre d’eau plate et observer
  4. Jeter le bouton dans le verre rempli d’eau gazeuse et observer la différence

On va pouvoir observer que le bouton qui est dans l’eau plate coule au fond. On peut donc en déduire que la densité du bouton et plus importante que le volume d’eau qu’il dégage.

Lorsque l’on observe le bouton de chemise dans le deuxième verre d’eau gazeuse, celui-ci remonte à la surface !

Mais pourquoi ? Je donne toutes les explications de cette expérience juste en dessous !

Explication de cette expérience pour les enfants

Dans notre premier verre, celui d’eau plate. Le bouton possède une densité plus importante que le volume d’eau qu’il déplace. C’est-à-dire ? 

Je vais essayer de simplifier cette explication et de la rendre le plus accessible possible.

Lorsque le bouton est immergé dans l’eau il occupe une certaine place que l’eau ne peut plus occuper ! Cette valeur et le « volume ».

On a donc le bouton, qui a son volume (pour les explications, nous allons prendre la valeur de 1), mais aussi un poids donné (d’une valeur de 1,2 pour notre exemple).

Le bouton = 1 en unité de volume et 1,2 en unité de poids.

C’est-à-dire que 1 bouton = 1,2 unité de poids. 2 bouton = 2,4 unités de poids

L’eau à un volume de 1 pour une unité de poids de 1 également !

C’est-à-dire que 1 volume d’eau = 1 unité de poids. 2 volumes d’eau = 2 unités de poids

Lorsque l’on plonge notre bouton dans l’eau, celui-ci coule, car son volume ne déplace pas assez d’eau pour compenser son poids. Le bouton est plus lourd que l’eau.

Mais voilà que tout change une fois que l’on place notre bouton de chemise dans le verre d’eau gazeuse. Le bouton se met à flotter. Pourquoi ?

Car les bulles de gaz qui s’échappent de l’eau gazeuse s’accrochent au bouton ce qui vient modifier son volume de base.

On a donc un nouveau volume global qui se forme. Qui est le volume du bouton de 1 + le volume des bulles qui va être de 0,3 par exemple.

Le nouveau volume global est donc 1+0,3 = 1,3 !

Le nouveau volume nous indique que le bouton est maintenant plus léger que l’eau !

Il va naturellement venir se placer à la surface de l’eau selon la poussée d’Archimède.

Pourquoi le bouton monte et descend ? C’est très simple, les bulles qui viennent se coller au bouton ne sont pas constantes, ni définitives. Les bulles se collent et se décollent ou éclatent.

Cela a pour effet de modifier en permanence le volume global du bouton. Ce qui le fait monter et descendre, temps qu’il y aura suffisamment de bulles dans le verre d’eau gazeuse.

Voilà c’est la fin de cette expérience, vous pouvez télécharger des fiches illustrées juste en dessous pour découvrir de nouvelles choses.

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

Vous avez aimé cette expérience ou pas ? Vous avez un soucis pour la réaliser ? N’hésitez pas à tout me raconter dans les commentaire je vous aide.

​Read More
Activités de science pour les maternelle sur les couleurs
Expériences à faire à la maison, Expériences sur l'eau, Lumière et couleurs / Miroirs et lentilles

Activités Sciences Maternelle : Mélange de couleurs et Glaçons

C’est parti pour cette activité de science pour maternelle.

C’est une activité vraiment ludique que j’aime beaucoup pour apprendre à mélanger les couleurs, mais surtout pour découvrir et observer les nouvelles nuances et teinte qui se créer.

Cette activité de science est particulièrement bien adaptée aux enfants à partir de 2 ans, mais correspond aussi très bien pour les maternelles.

Concernant les enfants plus grands, je propose d’autres expériences à faire à la maison sur le site.

Je recommande de faire cette activité en été, car nous allons utiliser de l’eau et des glaçons. C’est plus agréable.

Si l’on manipule des glaçons pendant plusieurs minutes et qu’il fait froid, on finit par avoir les doigts gelés.

Donc comme je le disais plus haut le but de cette activité de science est d’apprendre à mélanger les couleurs primaires pour obtenir de nouvelles couleurs.

A ne pas manquer sur le site l’expérience amusante sur l’explosion de couleurs !

Quelles sont les couleurs primaires ? Les couleurs primaires sont le jaune, le magenta et le cyan.

Les couleurs primaires ont la particularité de ne pas pouvoir être reproduites à l’aide de mélange d’autres couleurs. Elles sont en quelques sortes uniques.

Mais elles ont un énorme pouvoir, celui de créer des millions d’autres couleurs en les mélangeant ! Et c’est exactement ce que nous allons voir dans cette activité scientifique.

Expérience sur les couleurs maternelle - Activités Sciences Maternelle : Mélange de couleurs et Glaçons

Activité de science pour maternelle sur les couleurs

Pour cette activité il va falloir se placer dans un endroit qui ne crains pas trop l’eau ni les taches et de penser à mettre les éléments électroniques un peu plus loin pour éviter une catastrophe voici tout de suite la liste du matériel pour mener à bien cette activité de science avec les petits.

Matériel pour réaliser cette activité :

  • De la peinture gouache (jaune, magenta et cyan)
  • Un bac à glaçon
  • De l’eau
  • Un congélateur
  • Une cuillère
  • Une bassine blanche ou un bocal en verre

Protocole de cette expérience sur les couleurs

  1. Remplir le bac à glaçons d’eau et ajouter dans chaque case une goutte de couleur de peinture. Mélanger pour obtenir un liquide de couleur uniforme. Je rappelle qu’on a donc des liquides jaune, magenta et cyan pour le moment.
  2. Placer le bac à glaçon au congélateur jusqu’à ce que les liquides soient devenus de la glace. On obtient donc des glaçons des trois couleurs primaires.
  3. Prendre la bassine blanche ou le récipient en verre et ajouter un fond d’eau chaude dedans
  4. Commençons la partie créative de notre activité. Le but est de placer deux glaçons de couleur différente dans l’eau chaude de notre bassine et d’observer les mélanges de couleur !

Pour cette activité, il ne faut pas hésiter à réaliser les glaçons le jour d’avant et à en revoir suffisamment pour tester plusieurs possibilités de mélange des couleurs.

Explication de cette activité scientifique

Les couleurs primaires ont la particularité de ne pas pouvoir être créées à partir d’autre mélange de couleurs.

Mais elles peuvent à l’inverse proposer suivant les mélanges et le concentré de couleurs des millions de teintes différentes.

Dans cette activité nous avons créé des glaçons avec les différentes couleurs primaires. Cela nous permet de mieux mélanger ces couleurs, mais surtout de les manipuler.

  • On peut par exemple mélanger du cyan avec du jaune pour obtenir du vert.
  • On peut mélanger du jaune avec du magenta pour obtenir de l’orange.
  • Etc…

Les enfants vont pouvoir tester plusieurs combinaisons possibles suivant la quantité de glaçons que vous avez prévu.

Les couleurs se mélangeant telle vraiment ? En réalité non, les pigments microscopiques se placent simplement les uns à côté des autres et lorsque la lumière qui vient les éclairer nous revient les rayons (pour vulgariser l’explication) sont si rapprochés que notre oeil les mélanges pour en déduire une nouvelle couleur.

Si vous avez une loupe sous la main vous pouvez observer la couverture d’un magazine, vous y découvrirez que toutes les images sont réalisées à l’aide de petit point basé sur les trois couleurs primaires (le jaune, le magnat et le clan) plus le noir qui va venir en complément pour assombrir ou non l’image.

Voilà cette activité de science pour les maternelles touche à ça fin

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

[ninja-popup ID=6233]

Bouton - Activités Sciences Maternelle : Mélange de couleurs et Glaçons[/ninja-popup]

Vous avez aimé cette expérience ou pas ? Vous avez un soucis pour la réaliser ? N’hésitez pas à tout me raconter dans les commentaire je vous aide.

 

​Read More
Expérience simple pour enfant avec un aéroglisseur
Expériences à faire à la maison, Expériences sur voler et l'air, Forces et énergies

Experience Simple : Fabriquer un aéroglisseur

C’est parti pour cette expérience simple à faire avec vos enfants. Nous allons voir comment fabriquer un petit aéroglisseur très simplement.

Un aéroglisseur c’est quoi ? C’est un moyen de transport qui a été développé entre les années 1930 et 1939 !

C’est un véhicule qui a la particularité de pouvoir glisser sur l’eau, mais aussi sur la terre s’il ne rencontre pas d’obstacle.

Comment ça marche ? L’aéroglisseur est posé sur un énorme coussin qui se gonfle. L’air propulsé par le dessous soulève légèrement l’appareil, suffisamment pour que la résistance de friction par rapport au sol soit minime.

Pour se diriger, l’aéroglisseur a une turbine ou une hélice sur son dessus. Cette hélice et basiquement la même que l’on trouve sur les petits avions.

Elle va permettre à l’aéroglisseur d’avancer et de tourner.

Dans cette expérience à faire à la maison nous allons réaliser nous même notre propre aéroglisseur version miniature bien sûr.

Il serait compliqué de créer un appareil capable de nous propulser.

J’ai créé une expérience facile avec un ballon à réaction qui peut venir compléter celle-ci. Les mêmes principes physiques y sont abordés.

Commençons la réalisation de notre aéroglisseur « Home Made ».

construire un aéroglisseur pour enfant - Experience Simple : Fabriquer un aéroglisseur

Expérience simple pour fabriquer un aéroglisseur

Pour réaliser cette expérience simple nous aurons besoin que de très peu de choses. J’explique tout ici :

Matériel pour réaliser cette expérience :

  • Un ballon
  • Un vieux CD

Protocole de cette expérience simple :

  1. Prendre le CD et passer l’ouverture du ballon dans le trou central du disque.
  2. Gonfler le ballon.
  3. Poser le disque et le ballon sur le sol. L’air du ballon doit s’échapper sous le disque (entre le disque et le sol).
  4. Faire glisser l’aéroglisseur en le poussant à ras du sol.

L’aéroglisseur se déplace sans difficulté, jusqu’à ce que le ballon soit complètement dégonflé.

Explication sur cette expérience simple

Pourquoi l’aéroglisseur se déplace-t-il avec autant de facilité ? En gonflant le ballon, on emmagasine une réserve d’air qui va être notre énergie.

Cette énergie va nous servir à soulever l’aéroglisseur au-dessus du sol.

Le fait de soulever l’aéroglisseur nous permet de réduire les frottements avec le sol.

L’air que le ballon libère va créer un coussin gazeux invisible entre le sol et le disque.

Les frottements avec le sol étant en partie éliminés, lorsqu’on lance l’aéroglisseur, celui-ci se déplace sans difficulté !

Parlons un peu plus du principe physique qui entre en jeu dans cette expérience simple à faire avec des enfants.

C’est le principe d’action-réaction énoncé par Isaac Newton et qui dit :

« Tout corps qui exerce une force sur un autre corps subisse en retour une force égale de cet autre corps dans la direction opposé »

Les forces s’opposent pour arriver à un équilibre parfait entre les deux. C’est exactement ce qui se produit dans notre expérience.

L’air évacué par le ballon soumet le sol à une force donnée (x).

En retour, le sol qui reçoit cette force exerce donc lui aussi une force de même intensité sur le disque et le ballon et dans la direction opposé.

Le disque se soulève tant que les forces s’opposent. Une fois que le ballon n’a plus d’air, il n’a plus l’énergie suffisante pour s’opposer au sol et finit par retomber.

Télécharger les fiches illustrées gratuites des expériences

Recevez les fiches illustrées gratuites des expériences à faire avec vos enfants. Plus une petite surprise ;). Cliquer simplement sur le bouton en dessous !

Vous avez aimé cette expérience ou pas ? Vous avez un soucis pour la réaliser ? N’hésitez pas à tout me raconter dans les commentaire je vous aide.

​Read More